Nous alertions dès le 31 janvier La Poste via le Secrétaire Général du siège sur la nécessité de mettre un terme au blocus qui frappe régulièrement le LEMNYS.

Après de multiples blocages et envahissements de locaux postaux, une énième action violente de l’organisation SUD PTT a eu lieu à la DSCC 92 ce mercredi 6 février, provoquant une altercation entre un cadre et un agitateur. La CFE-CGC Groupe La Poste a toujours dénoncé toute forme de violence, d’où qu’elle provienne, et renouvelle son attachement au principe démocratique.

La CFE-CGC Groupe La Poste réaffirme son soutien à tous les collègues victimes, directement ou indirectement, de tels agissements qui ne peuvent qu’entacher l’image du syndicalisme, et la pratique du dialogue social.

Elle demande à la Direction de La Poste de prendre toutes les mesures nécessaires à la sécurité de ses agents, afin que chacun puisse travailler en sécurité dans des conditions sereines et non anxiogènes. Capture_d_e_cran_2019-02-06_a__16.45.48.png