L’annonce officielle du rapprochement de La Poste et de la Caisse des Dépôts et Consignations par le biais de CNP Assurances, va permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives pour La Poste dont l’activité historique de distribution du courrier n’est plus en mesure de garantir la pérennité.

Ce rapprochement, espéré par les dirigeants du Groupe La Poste, apparaît comme cohérent, La Poste étant un partenaire majeur et historique de la CDC (collecte des fonds du livret A) et de la CNP dont elle commercialise les produits dans son réseau depuis longtemps

Pour la CFE-CGC Groupe La Poste, la création d’un pôle financier public autour de La Banque Postale confirme également l’ancrage de La Poste dans la sphère publique. En effet, si l’État va perdre, après modification législative, sa qualité d’actionnaire majoritaire au profit de la CDC, le capital de l’opérateur postal restera « 100% public ».

La CFE-CGC Groupe La Poste restera cependant vigilante. Si le spectre d’une privatisation de La Poste s’éloigne ainsi une nouvelle fois, nul ne peut prédire les orientations de la nouvelle gouvernance dont il serait naïf de croire qu’elle n’attendra pas de retour sur son investissement.

Convaincue du bien-fondé de ce rapprochement, la CFE-CGC Groupe La Poste est prête à en accompagner le déploiement. Cependant, elle n’acceptera pas que l’emploi et les conditions de travail des postier(e)s en deviennent les variables d’ajustement.

Elle veillera particulièrement à ce que la nouvelle gouvernance ait rapidement à cœur de rassurer l’ensemble des postier(e)s :

- celles et ceux de La Banque Postale et du Réseau qui seraient les premiers impactés par les conséquences d’une « pression commerciale » accrue.

- celles et ceux de la Branche Courrier Colis et des fonctions transverses pour qui un projet essentiellement «bancaire » risque de paraître bien éloigné de leurs préoccupations quotidiennes.

Vous avez une question, des interrogations, ou vous souhaitez nous faire part de votre analyse ?

Ecrivez-nous sur l’adresse :

consultcnpcdccgc@gmail.com

avant le 17/09/2018, date à laquelle nous serons auditionnés à

l’Assemblée Nationale sur ce dossier.