Le gouvernement se montre sourd aux revendications légitimes des retraités.

Ainsi 20% vont subir la double peine : La hausse de la CSG et le paiement de l’intégralité de la taxe d’habitation.

Mais aussi d’autres inquiétudes pour 2018 : augmentation du prix de gaz à hauteur de 6,9%, augmentation des tarifs des mutuelles (qui seraient actuellement en cours de négociation), et d’autres mesures qui impacteront gravement le pouvoir d’achat des retraités—>Lire la suite