Les instances représentatives se sont tenues en juin et juillet : Commission AMB3, CHSCT et Comité Technique. Vos représentants ont été présents et ont portés activement toutes vos revendications durant ces séances : nous avons fait le choix d’un vote « POUR » au CT (fonctionnement des agences par cycle, fin du samedi à 17H00 pour tous…), La CGT et l’UNSA ont fait de même contrairement à FO et à la CFDT qui se sont abstenues (« je signe AMB3, mais par pour OTT !… »)…

Mais ne vous méprenez pas ! Notre vote favorable ne doit pas pour autant être amalgamé à un blanc-seing qui serait délivré à la direction de La Banque à Distance. En effet, nous demeurerons vigilants dans le cadre des autres instances de suivi OTT à venir et nous continuerons à exercer un droit d’alerte sur les dérives qui seraient constatées, liées à la mise en œuvre des régimes de travail. Notre attention portera notamment sur les impacts individuels que pourraient avoir ces mesures pour chaque collaborateur (Codi, CSI, CSP ou Manager).

Nos interrogations et nos inquiétudes !

− Avec cette nouvelle organisation, quel sera l’impact réel sur le temps d’entrant ?! (les débuts sont souvent difficiles et risque de ratés). − Quelle(s) conséquence(s) en matière de rémunération suite au changement induit par le nouveau système ? − Quel(s) effet(s) et quelle vision proposée quant au mode de fonctionnement des managers de proximité et des responsables de pôles ! − Un fonctionnement local avec des arrangements ! Pour la CGC, l’équité doit être de mise au quotidien. Ce dispositif ne doit pas être d’une rigidité absolue mais doit comporter de la souplesse, telle qu’une inversion d’horaire (sur 1 jour « exceptionnel ») entre agents binôme…

Le délai pour la dénonciation des usages étant de 3 mois, les agents de Montpellier, des pôles financement de Clermont et CSP de Rennes ne rentreront dans le dispositif OTT qu’au 1er octobre, sauf demande écrite expresse de leur part auprès de leur manager pour un début d’application au 1er septembre prochain.

Par ailleurs, la DHT est à 5 jours pour tous : une communication managériale est attendue pour les règles et droits aux congés…

Quelles mesures d’accompagnement ?

- Un contrat moral de suivi pour chaque conseiller et manager qui le souhaite pendant cette période de mise en place/adaptation doit être appliqué. - Le baromètre social devra être adapté pour mesurer le bien-être au travail, ainsi que l’équilibre vie professionnelle/ vie privée suite à cette modification d’horaire.

Les revendications de la CGC :

- Une prime d’adaptation pour chaque agent suite aux nouveaux horaires et conséquences! - Le temps d’adaptation de 3 mois renouvelable une fois. 80 personnes en phases d’écoute début juin, cela doit être envisageable pour tous durant cette période d’adaptation « le qui ne dit mot, consent » n’est pas l’adage applicable. - Une étude d’impact devra être réalisée à l’échéance des 3 premiers mois.

Calendrier d’application du nouveau dispositif :

Début septembre : période d’adaptation de 3 mois. D’ici fin Octobre 2017 : Bilan d’étape pour le CHSCT En décembre 2017 : Une commission de suivi AMB3 et un CHSCT pour présentation du bilan Mi-décembre 2017 ou début janvier 2018 : une CDSP de bilan

Vos représentants CGC sont à votre écoute pour la prise en compte de vos situations personnelles, au sein de votre environnement professionnel. N’attendez pas d’être en souffrance pour réagir…l’écoute et le dialogue sont les remèdes de notre quotidien.

« L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, tu as à le permettre ! »

Alexandre AUGIER (CSP LBPCS Toulouse) : alexandre.augiercgclbpcs@gmail.com Karine DE VRIEZE : LBPCS Montpellier Thierry LAURENT - Représentant national SF : 06 19 64 20 87