CGC

QUESTIONNAIRE DE BILAN ACCORD MANAGEMENT COMMERCIAL » DU 15 JUILLET 2015

Des mesures concrètes ont été adoptées dans le cadre de l’Accord Management Commercial du 15 juillet 2015. Ce dernier fut suivi de l’accord sur l’Évolution des Métiers de la Ligne Conseil Bancaire du 2 mars 2016 et de l’Accord sur les Conditions d’Exercice de la Ligne Conseil Bancaire signé le 11 septembre 2017. L’accord sur le management commercial arrive à terme au 31 décembre 2017. Soucieuse d’améliorer vos conditions de travail, la CGC vous adresse ce questionnaire pour recueillir votre ressenti sur l’application de cet accord au niveau local et remonter les dysfonctionnements ainsi que vos attentes en les transformant en propositions concrètes que nous présenterons au siège dans le cadre de la dernière commission de suivi qui devrait donner lieu à un avenant afin de prolonger les droits précédemment acquis.

Retrouvez le Questionnaire ICI

Vous pouvez nous le transmettre (de préférence avant le 10 novembre) par courrier à : CGC Groupe La Poste 90 rue La Fayette 75009 PARIS

ou par mail à : cgclaposte@gmail.com


CGC Groupe La Poste Mouvements du 10 octobre 2017

La CGC Groupe La Poste au premier rang des manifestations pour la défense des intérêts de l’encadrement, au coté de François Hommeril et des Syndicats de la Fédération des Services Publics !

Fichier vidéo intégré





Délibération du comité directeur de la CFE-CGC du 25 septembre 2017

Réuni ce jour, le 25 septembre 2017, le comité directeur de la CFE-CGC adopte la délibération suivante : les ordonnances travail font peser un risque grave sur la situation des salariés.



Elles facilitent la précarisation et la destruction des emplois et créent les conditions de la dégradation des conditions de travail. Par son déséquilibre en faveur d’une flexibilité incontrôlée, cette loi marque un recul sans précédent qui n’aura aucun impact positif sur l’emploi et l’économie.



La surdité du gouvernement est alarmante et augure mal de la suite des évènements.



Refusant de rester passive sauf à se sentir complice de la dégradation de la situation, la CFE-CGC appelle à un mouvement unitaire et invite l’ensemble des centrales syndicales à réagir selon des modalités dont elles définiront ensemble la nature et la date.


JOURNEE DE MOBILISATION DES RETRAITE-E-S CADRES ET ENCADARANTS DE LA POSTE CONTRE L’AUGMENTATION DE LA CSG

A l’appel des 9 organisations syndicales, une journée de mobilisation a été décrétée, le jeudi 28 septembre 2017, contre l’augmentation de la C S G. C’est ainsi qu’en l’augmentant de 1,7 point, la faisant passer de 6,6 % à 8,3% sans compensation, le gouvernement porte une grande atteinte au pouvoir d’achat d’une grande partie des retraité-e-s. Seront également doublement victimes, ceux et celles qui devront payer, en plus, la taxe d’habitation, que les municipalités seront tentées de revoir à la hausse, en raison de la diminution des dotations d’office en 2018 !
Ces mesures s’ajoutent à une liste déjà longue d’attaques, avec prélèvement de 0,3% sur la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA), la suppression de la 1⁄2 part fiscale lire la suite

Appel_des_9_pour_le_28_septembre_couleur__1___3_.png







<— cliquez sur l’image pour l’agrandir







Retrouvez ici une lettre type pour les retraités à transmettre aux élus locaux pour s’opposer à la hausse de la CSG. —> Lettre type


DECLARATION PREALABLE CONSEIL COMMUN DE LA FONCTION PUBLIQUE 10 JUILLET 2017

Monsieur le Ministre, Mesdames et Messieurs,
En préambule à cette déclaration, la fédération des Services Publics CFE-CGC tient à rappeler son attachement fort à deux grands principes : la défense des agents des services publics et le dialogue social.
L’annonce de la composition du gouvernement a déjà donné un signe négatif à tous les agents. En plus de l’absence d’un ministère en titre, la Fonction Publique a été intégrée au ministère de l’action et des comptes publics. Immédiatement nous nous interrogions sur cette absorption qui ressemble à une logique comptable et manifestions notre inquiétude.
Les premières décisions confirment notre inquiétude. Le gel du point d’indice qui entraîne encore une baisse du pouvoir d’achat des agents, en raison de l’augmentation parallèle des taux de prélèvements. Ensuite le rétablissement du jour de carence qui rappelons-le avait déjà été mis en œuvre puis supprimé. Durant son application, aucune preuve n’a été apportée en matière d’économies. Pourquoi encore jouer sur le clivage public/privé qui est tant nuisible au débat et toujours utilisé dans le même sens ? Lire la suite



- page 1 de 13

 

À propos | Contact | Administration